Avantages fiscaux

Pour encourager les travaux de rénovation énergétique, le gouvernement français propose depuis 2014 un certain nombre d’avantages fiscaux. Ces avantages peuvent prendre plusieurs formes, et sont liés à certains travaux seulement. L’objectif de ces aides est de favoriser la transition énergétique et l’utilisation d’équipements plus éco responsables, dans le but de rendre les logements moins énergivores.

Si vous répondez aux conditions nécessaires pour bénéficier de ces avantages fiscaux, vous pourrez prétendre à un prêt à taux zéro pour vous aider à financer vos travaux, ou d’une TVA à taux réduit sur les équipements et prestations.

TVA à 5.5%

Pour certains types de travaux, vous pouvez bénéficier d’une réduction du taux de TVA appliqué aux travaux. Ce taux, habituellement de 10 % peut être réduit à 5,5% sous certaines conditions. Globalement, vous pouvez bénéficier du taux de 5,5% pour le financement de travaux d’amélioration d’efficacité énergétique de votre résidence principale. Pour pouvoir bénéficier du taux réduit de TVA, l’habitation concernée doit être achevée depuis au moins 2 ans au moment des travaux de rénovation. D’autre part, il doit obligatoirement s’agir de votre habitation principale.

 

Le but de la TVA réduite est d’inciter les habitants à effectuer des travaux de rénovation thermique afin de réduire la consommation énergétique de leur logement.

Éco prêt

L’éco-prêt à taux zéro est un contrat de crédit à taux d’intérêt nul mis en place par l’État français. Son but est de vous aider à financer vos travaux de rénovation énergétique, afin d’améliorer la performance énergétique globale de votre logement. Le montant du prêt est limité à 10 000 € pour le financement d’une seule action, ou 30 000 € pour un bouquet de 3 travaux différents, ou plus.

Aides financières

Il existe différentes formes d’aides financières qui peuvent vous aider à réaliser des travaux d’amélioration des performances énergétiques de votre logement. Au-delà des aides fiscales comme le CITE (Crédit d’Impôt Transition Énergétique), la réduction de TVA à 5,5% ou l’éco prêt à taux zéro (Eco-PTZ) qui sont attribuées sans conditions de ressources, il existe également des aides financières auxquelles il est possible de prétendre.

Crédit impôt

Le crédit d’impôt est une des aides fiscales proposées par l’État pour encourager les français à entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Pour certains travaux de d’amélioration énergétique, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt à hauteur de 30% du montant des travaux réalisés.

 

Attention, seuls certains types de travaux permettent de bénéficier de cette aide fiscale. C’est le cas notamment pour les travaux d’isolation des murs, toitures et planchers bas, l’installation de chaudières à hautes performances ou de systèmes de chauffage utilisant des énergies renouvelables (bois, solaire, géothermique…). Les équipements et matériaux installés devront également répondre à des critères de performance précis. L’objectif du crédit d’impôt est après tout d’encourager les travaux visant à améliorer les performances énergétiques du logement. Alors il va de soi que les nouveaux équipements installés doivent permettre de faire de vraies économies d’énergie.