Le chèque énergie

Il existe de nombreuses aides de l’État permettant de réduire ses factures d’énergie. Certaines de ces aides sont spécifiquement destinées à financer les travaux de rénovation énergétique comme le crédit d’impôt transition énergétique, l’éco-prêt à taux zéro. Ces dispositifs sont délivrés sans conditions de ressources, mais le logement en question et les travaux à réaliser doivent répondre à certains critères. D’autres aides sont disponibles sous conditions de ressources pour les ménages à revenus modestes, comme le programme Habiter Mieux de l’Anah. Le chèque énergie est également un dispositif national qui permet d’aider les ménages en-dessous d’un certain niveau de revenus à payer leurs factures énergétiques 

Qu’est-ce que le chèque énergie ?

 

Le chèque énergie est un dispositif mis en place par le gouvernement français pour aider les particuliers à financer leurs frais d’énergie. Le chèque énergie remplace les tarifs sociaux de l'énergie depuis le 1er janvier 2018. Si vous recevez le chèque énergie, vous pouvez vous en servir pour payer vos factures d’électricité, de gaz ou de fioul, ou bien dans le cadre de certains travaux de rénovation énergétique.

 

Quels travaux peuvent être réglées grâce au chèque énergie ?

 

Il n’existe aucune démarche particulière à effectuer pour obtenir le chèque énergie, si ce n’est de déclarer tout simplement ses revenus. Il s’agit d’un processus automatique mis en place par l’État destiné aux ménages dont les ressources sont en-dessous d’un certain plafond.

 

Si la plupart des bénéficiaires du chèque énergie s’en servent pour régler une partie de leurs factures de fourniture d’énergie (électricité, gaz, fioul, etc), il faut savoir qu’il est également possible d’utiliser le chèque énergie pour régler des factures de travaux énergétiques. Par exemple, pour le remplacement de votre chaudière défaillante ou ancien par un modèle plus performant, vous pouvez utiliser le chèque énergie pour régler votre facture d’installation directement auprès de l’entreprise qui aura réalisé les travaux. Pour des travaux d’isolation, comme le remplacement de vos fenêtres à simple vitrage par des modèles à double vitrage, vous pouvez également utiliser le chèque énergie. 

 

Dans ces deux cas précis, et pour la plupart des travaux de rénovation énergétique, le chèque énergie ne permettre pas de régler la totalité de la facture. En effet, le montant du chèque énergie varie entre 48 € et 227 € selon votre niveau de revenus. Mais il s’agit tout de même d’une aide bienvenue pour réduire le prix de vos travaux d’amélioration énergétique, sachant que ces travaux vous permettront également de réduire vos dépenses énergétiques sur le long terme.

 

Les Experts Rénovateurs KLINE sont à votre écoute si vous avez des questions sur l’utilisation du chèque énergie pour financer une partie de vos travaux d’amélioration de performances énergétiques.