Des prêts pour améliorer l'habitat

Parmi les différentes aides auxquelles vous pouvez prétendre pour vos travaux de rénovation thermique, il existe plusieurs catégories. Vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux comme le Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE), les réductions de TVA à 10% et à 5,5% ou l’exonération de la taxe foncière. Il existe également des aides financières qui permettent de prendre directement en charge une partie des travaux, comme le programme Habiter Mieux de l’Anah.

 

Mais si vous ne disposez pas d’un budget travaux suffisant pour réaliser vos projets de rénovation, une des formes d’aides les plus intéressantes sera sans doute le prêt à taux réduit. En effet, vous pouvez bénéficier de différents prêts à taux d’intérêt faibles pour financer vos travaux d’amélioration de votre logement. Grâce à ces prêts, vous disposerez directement des ressources nécessaires pour mener à bien vos projets et vous pourrez étaler les coûts de vos travaux sur plusieurs mois ou plusieurs années.

Quels prêts pour financer vos travaux ?

 

L’éco-prêt à taux zéro

 

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est sans doute le prêt le plus connu pour financer les travaux de rénovation. Il est possible d’en bénéficier pour réaliser des travaux d’amélioration des performances énergétiques de votre logement. Les travaux éligibles à l’éco-prêt sont les mêmes qui permettent de bénéficier du crédit d’impôt (les deux dispositifs sont d’ailleurs cumulables).

 

Pour en bénéficier, vous devez faire appel à un professionnel certifié RGE pour réaliser votre projet. Il vous aidera à remplir un formulaire devis qui détaillera les travaux pour lesquels vous souhaitez demander l’éco prêt. Vous devrez ensuite constituer un dossier de demande d’éco-PTZ que vous adresserez à un établissement de crédit conventionné par l’État. L’organisme de crédit étudiera votre demande et vos justificatifs, puis vous donnera une réponse favorable ou non. Si l’éco-PTZ vous est accordé, alors vous disposerez d’un délai maximum de 3 ans pour réaliser les travaux en question.

 

Les autres prêts

 

En plus de l’éco-PTZ, il existe de nombreux autres types de prêts, à taux d’intérêt plus ou moins intéressants, dont vous pouvez bénéficier pour réaliser vos travaux de rénovation énergétique. Ces prêts peuvent être proposés par la Caisse d’Allocations Familiales si vous êtes allocataire ou par certains fournisseurs d’énergie. Mais la plupart des prêts proviennent directement des établissements de crédit conventionnés par l’état (banques, compagnies d’assurance, etc) dans le cadre de dispositifs d’aide nationaux comme le Prêt Action Logement ou le Prêt d’Accession Sociale.

 

Voici la liste des principaux types de prêts auxquels vous pouvez prétendre pour vos travaux :

  • Le Prêt Action Logement (PAS)
  • Le prêt sur le livret Développement Durable
  • Le prêt d’Accession Sociale
  • Les prêts des distributeurs d'énergie
  • Le prêt à l'amélioration de l'habitat de la CAF

 

 

Pour en savoir plus sur les différents prêts qui existent pour financer vos travaux d’isolation, vous pouvez contacter les Experts Rénovateurs KLINE. Ils sont spécialisés dans les projets d’amélioration des performances énergétiques et pourront vous conseiller sur les différents dispositifs de financement qui existent.