Comment fonctionne le crédit d'impôt isolation ?

Le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) a pour but d’encourager les particuliers à effectuer des travaux d’amélioration énergétique pour leur logement. Avec le CITE, vous pouvez déduire 15 % du montant total des dépenses de votre impôt sur le revenu. Si le montant du crédit dépasse celui de votre impôt, alors la part restante vous sera remboursée.

 

Le crédit d’impôt est uniquement valable pour certains types de travaux qui permettent d’améliorer la qualité environnementale de votre logement. Le remplacement de votre chaudière par un modèle moins énergivore, l’installation de systèmes de chauffage solaires ou géothermiques ou l’installation d’équipements de production d’électricité grâce à l’énergie hydraulique ou de biomasse sont tous des travaux éligibles au crédit d’impôt.

 

Vous pouvez également bénéficier du CITE pour des travaux d’isolation. En effet, une des premières sources de consommation énergétique excessive est le manque d’isolation efficace. Vous pouvez donc profiter de cette aide fiscale pour des travaux d’amélioration de l’isolation des murs, des toitures et des planchers bas.

Des performances à atteindre

 

Pour les travaux d’isolation de vos murs, toitures ou planchers, les nouveaux matériaux installés doivent répondre à certains critères de performance thermique. En effet, seules les matériaux qui sont suffisamment performants en termes d’isolation thermique sont éligibles au crédit d’impôt. Vous pouvez en savoir plus sur les performances à atteindre grâce à ce document de l’ANIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement).

 

Quand demander le crédit d’impôt ?

 

Vous pouvez demander le crédit d’impôt lorsque vous déclarez vos revenus. Il suffit de remplir un formulaire spécifique et de renseigner le montant de tous les travaux réalisés qui sont éligibles et de joindre des copies de vos factures. Si les travaux répondent bien aux critères du CITE, vous pouvez recevoir un crédit d’impôt correspondant à 30 % des dépenses engagées, dans la limite de 8000 € de travaux pour une personne seule et de 16 000 € pour un couple. Si le montant du CITE dépasse le montant de vos impôts, vous serez crédité de la part restante.

 

Pour rappel, le crédit d’impôt est uniquement valable pour les travaux effectués dans votre résidence principale. Vous ne pouvez pas bénéficier du CITE pour une résidence secondaire, pour un logement que vous mettez en location, pour un logement que vous avez acheté en tant qu’investissement ou pour toute autre habitation qui n’est pas votre résidence principale.

 

D’autre part, pour de nombreux travaux le crédit d’impôt est uniquement valable si ces derniers sont réalisés par des professionnels qualifiés et certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Vous ne pouvez pas bénéficier du CITE pour des rénovations réalisées vous-même ou par une entreprise non certifiée RGE.

 

Les Experts Rénovateurs KLINE sont tous certifiés RGE et ont été minutieusement choisis par KLINE pour leurs compétences et leur expérience dans la rénovation énergétique.