Comment devenir artisan RGE ?

 Vous êtes un professionnel du BTP et vous souhaitez être Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) ? Cette certification peut en effet vous apportera bien des avantages. Les artisans RGE sont de plus en plus recherchés par les entreprises et par les particuliers.

Que signifie être artisan RGE ?

 

Être un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) signifie que l’on respecte un cahier des charges qui permet d’attester d’une démarche éco-responsable. Ce dispositif est reconnu par l’État et peut uniquement être obtenu après validation de critères bien définis.

 

Que sont les avantages d’être RGE en tant que professionnel ?

 

En tant que professionnel, ce label vous permettra de collaborer avec bon nombre d’entreprises qui qui sont certifiées RGE également. En effet, dans le cadre d’un projet de rénovation RGE, les entreprises qui réalisent les travaux doivent uniquement faire appel à des sous-traitants qui sont eux-mêmes certifiés RGE. Ce label de qualité est également un critère de confiance pour les clients.

 

Pourquoi un client préfère-t-il faire appel à un artisan RGE ?

 

Un artisan RGE est avant tout un professionnel qui fournit un travail de qualité. Il est tout à fait normal qu’un client veuille accéder au meilleur lors de la rénovation de son logement. D’un point de vue éthique, le fait que ce label évoque des démarches et des travaux éco-responsables est également un élément positif pour beaucoup de clients.

Mais le plus gros avantage pour le client, dans le fait d’embaucher un artisan RGE, reste l’accès à de nombreux avantages fiscaux. En effet ce dernier pourra prétendre au crédit d’impôt, à l’éco-prêt à taux zéro, ainsi qu’à la TVA à taux réduit à 5,5%. En faisant appel à un artisan non certifié RGE, il ne pourrait pas en profiter pour de nombreux types de travaux.

 

Quelle est la procédure à suivre pour obtenir ce label ?

 

  1. Il vous faudra choisir un label de qualité parmi ceux qui existent, et ceux qui correspondent à votre domaine d’activités : Qualibat, Qualit'EnRQualifelec, Certibat etc.
  2. Il vous faudra suivre une formation adaptée à votre domaine d’activités (efficacité énergétique ou énergies renouvelables).
  3. Vous devrez contacter l’organisme que vous avez choisi, qui vous indiquera la démarche à suivre pour obtenir votre qualification. Ce dernier vous demandera des justificatifs.
  4. Vous obtiendrez votre label RGE qui sera valable pendant 4 ans à compter de sa date d’émission. Un contrôle sera effectué avant chaque renouvellement.
  5. Enfin, il vous faudra réussir un contrôle de réalisation orchestré par l’organisme de qualification, sous deux ans. Ce dernier vise à vérifier la conformité des travaux aux règles de l’art.

 

Vous l’aurez compris, en tant que professionnel du BTP vous avez tout intérêt à vouloir obtenir le label RGE. Il vous permettra d’une part d’améliorer votre réputation, mais aussi de multiplier les collaborations et d’augmenter votre chiffre d’affaires.