Comment bénéficier du crédit d'impôt transition énergétique ?

Vous avez comme projet de réaliser des travaux de rénovation dans votre logement ? Grâce au crédit d’impôt, vous pouvez bénéficier d’une aide de l’État afin de récupérer une partie de vos dépenses pour vos travaux de rénovation énergétique.

Le crédit d’impôt pour vos projets de rénovation

 

Pour certains travaux de rénovation énergétique de votre logement, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt afin d’alléger vos frais. Le crédit d’impôt transition énergétique, aussi connu sous l’acronyme CITE, permet de déduire de vos impôts une part du montant total des dépenses réalisées pour des travaux d’amélioration de la qualité énergétique de votre logement.

 

Quels taux pour le Crédit d'Impôt Transition Énergétique en 2019 ?

 

Le taux du CITE dépend des types de travaux réalisés. D’autre part, ce taux est régulièrement mis à jour d’année en année. Certains travaux permettant de bénéficier du CITE ne sont plus éligibles en 2019, alors que d’autres types de travaux ont été ajoutés à la liste des dépenses éligibles.

 

Les nouvelles dépenses éligibles au CITE en 2019

 

L’installation de chaudières à très haute performance énergétique n'utilisant pas le fioul et l'installation d'équipements de chauffage utilisant une source d'énergie renouvelable font désormais partie des travaux éligibles au CITE au taux de 30%.

 

Dans le cas des travaux de remplacement de fenêtres, en 2018 seuls les travaux payés avant le 30 Juin étaient éligibles. Mais en 2019, le remplacement de fenêtres est à nouveau éligible au CITE au taux de 15% sur le prix global TTC de l’achat des fenêtres. Comme en 2018, les nouvelles parois vitrées doivent venir en remplacement de fenêtres ou portes-fenêtres simple vitrage. Cependant, en 2019 le montant du CITE pour le remplacement des parois vitrées est désormais plafonné à 100 € par fenêtre.

 

Enfin, les ménages dont les ressources permettent de bénéficier des aides de l’Anah peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt correspondant à 50% du coût de la main d'oeuvre pour la dépose d’une cuve à fioul.

 

Dans tous les cas, les dépenses éligibles au CITE sont plafonnées à 8000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple, et ce sur une période de 5 années à suivre. Ce plafond peut être majoré de 400 € pour chaque personne que vous déclarez à votre charge.

 

Comment profiter du crédit d’impôt pour vos travaux ?

 

Pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt pour vos travaux de rénovation, vous devez respecter certains critères. Tout d’abord, les travaux doivent porter sur votre résidence principale, que vous soyez propriétaire, en location ou logé à titre gratuit. Vous ne pouvez pas demander le crédit d’impôt pour une résidence secondaire ou pour un logement que vous avez mis en location.

 

Ensuite, dans de nombreux cas vous devez faire appel à un professionnel certifié RGE. Le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) permet d’attester des compétences et du respect des normes environnementales des artisans. Pour certains types de travaux, seule la réalisation par un professionnel qualifié RGE permet d’obtenir le crédit d’impôt.

 

Pour vos travaux d’amélioration des performances énergétiques de vote logement, vous pouvez faire appel aux Experts Rénovateurs KLINE qui sont tous des professionnels certifiés RGE. Vous pourrez ainsi profiter des nombreux avantages fiscaux disponibles.

 

Le crédit d’impôt se demande au moment de votre déclaration de revenus. Il vous suffit de remplir le formulaire Cerfa 2042-RICI pour déclarer les travaux éligibles que vous avez réalisés au cours de l’année et le montant de vos dépenses. Si vous déclarez vos revenus en ligne, il vous suffira de cocher la rubrique « Travaux dans l'habitation principale : dépenses pour la transition énergétique » pour indiquer les sommes dépensées pour vos travaux de rénovation énergétique. Si vous êtes éligible, il vous suffira d’attendre pour recevoir votre crédit d’impôt.

 

 

Est-ce que le crédit d’impôt peut être cumulé avec d’autres aides ?

 

Oui, le crédit d’impôt transition énergétique peut être cumulé avec d’autres aides, notamment l’éco-prêt à taux zéro. En effet, de nombreux travaux de rénovation permettant de bénéficier de l’éco ptz sont les mêmes que pour le crédit d’impôt transition énergétique. Cela signifie que vous pouvez demander un prêt à taux zéro à une banque (pourvu qu’elle propose ce type de prêt) pour financer vos travaux de rénovation énergétique, et ensuite vous pouvez demander le crédit d’impôt sur ces mêmes travaux au moment de déclarer vos revenus.

Attention, l’éco-ptz est seulement accordé pour les travaux sur des logements construits avant le 1er Janvier 1990, alors que les logements éligibles au CITE doivent seulement être achevés depuis au moins 2 ans au moment des travaux.

Le cumul du CITE avec l’éco-prêt à taux zéro est une solution très pratique pour financer des projets de rénovation si vous n’avez pas prévu de budget spécifique. Avec l’éco prêt vous pouvez débloquer les fonds pour effectuer les travaux nécessaires d’amélioration de la performance énergétique de votre logement. Vous pourrez ensuite déduire une partie de ces dépenses de vos impôts, et toucher l’excédent du crédit d’impôt si le crédit dépasse le montant de vos impôts.

Pour vos travaux d’amélioration des performances énergétiques de votre logement, vous pouvez faire appel aux Experts Rénovateurs KLINE qui sont tous des professionnels certifiés RGE. Vous pourrez ainsi profiter des nombreux avantages fiscaux disponibles.